Owen Jones quitte les médias sociaux en raison d’abus

0
66

Un personnage qui ouvertement un homosexuel correspondant du journal The Guardian a annoncé qu’il va quitter les médias sociaux parce qu’il est fatigué des tonnes de violence verbale, il reçoit là tous les jours. Il s’est même plaint de la mort menace, donc à partir de maintenant, il va utiliser Facebook seulement pour partager le contenu de quelqu’un d’autre. Quant au reste des options, ils ne lui donnent rien d’autre que la dépression et les pensées tristes, alors il a décidé de ne pas perdre sa vie sur elle. « Les extrémistes d’extrême-droite habituels envoient des descriptions toujours plus créatives de la façon dont ils vont me torturer et me tuer, je ne suis plus convaincu que les médias sociaux sont aussi utiles qu’un outil de discussion et des discussions politiques ». Jones a écrit. Le journaliste de Guardian a poursuivi en disant qu’il aurait dû s’attendre à « l’attaque », mais pour lui, c’est un gaspillage. Et même si on lui dit d’avoir une peau épaisse et d’ignorer les haineux parce que c’est son travail de dire aux gens quelque chose qu’ils n’aiment pas et d’être responsable de cela, mais le journaliste dit que, en fait, tout est beaucoup plus compliqué. S’il peut limiter les abus et l’humiliation, qu’est-ce qui devrait l’empêcher de le faire? « Si vous avez des croyances entraînées par un sens de l’humanité, alors ce même sens de l’humanité devrait toujours influencer la façon dont vous vous comportez. Nous pouvons gagner, mais seulement si nous persuader les gens qui ne pensent pas actuellement comme nous. Cela peut être fait, mais ce n’est pas facile. Un jour, nous le ferons, et construire un monde beaucoup plus juste que celui que nous avons aujourd’hui », a écrit Jones.

LEAVE A REPLY

Login with: 
Please enter your comment!
Please enter your name here