Le groupe punk PWR BTTM a répondu aux allégations d’agression sexuelle

0
99

Les deux membres du duo alt-punk ont commenté sur l’agression sexuelle commise contre le chanteur Ben Hopkins. Après de telles allégations, les managers du groupe ont été forcés d’arrêter de travailler avec eux. Hopkins avait précédemment donné une brève déclaration à propos de la situation et ce n’est que maintenant, qu’il le commente en entiers. « Ce qui s’est passé au cours des derniers jours a été bouleversant et difficile à comprendre. Jeudi dernier, j’ai appris qu’un individu anonyme avait fait une allégation d’agression sexuelle contre moi. Cette allégation était dévastatrice pour moi, car elle est contraire à la façon dont je cherche à interagir avec ceux qui m’entourent. Etant en train d’assimiler les allégations, j’ai essayé de déterminer qui était cet individu afin que je puisse essayer de concilier ce que j’avais lu avec mes souvenirs de n’importe quelle interaction sexuelle. J’ai attendu de répondre à l’article de Jezebel parce que les déclarations faites à propos de moi par la source anonyme ne correspondent pas à l’expérience sexuelle que j’ai jamais eue », a déclaré Hopkins en ajoutant que son bandmate et lui, ils ont découvert qui était l’accusateur. Hopkins avait des relations avec cette femme avant et ils se contactaient jusqu’au mois dernier. Le bandmate, Liv Bruce, a également publié une déclaration informant qu’ils étaient au courant des allégations contre Hopkins quelques mois avant qu’elles sont devenues publiques. Bruce a dit qu’ils avaient parlé à l’accusateur, mais qu’ils ne voulaient pas révéler son identité et ne savaient pas comment résoudre la situation. « Après notre conversation, j’ai voulu discuter avec Ben des problèmes qu’elle a posés, mais je me suis rapidement rendu compte que cela révélerait inévitablement son identité », a déclaré Bruce, « Je ne savais pas comment procéder, je ne savais non plus où chercher du conseil relatif à la façon d’avancer. Après que Ben ait constaté l’identité de l’individu vendredi, j’ai décidé que mon information cachée ne protégeait plus sa vie privée et j’ai raconté à Ben la conversation qu’elle avait eue avec moi ».

LEAVE A REPLY

Login with: 
Please enter your comment!
Please enter your name here