La Russie continue de défendre les lois homophobes

0
58
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 28: Russian President Vladimir Putin sits before speaking at the United Nations General Assembly at U.N. headquarters on September 28, 2015 in New York City. The ongoing war in Syria and the refugee crisis it has spawned are playing a backdrop to this years 70th annual General Assembly meeting of global leaders. (Photo by Spencer Platt/Getty Images)

Comme nous l’avons raconté hier, la Cour européenne a agoni « la loi de propagande homosexuelle » russe comme celle qui encourage l’homophobie et la discrimination. Mais la Russie l’appuie peu à peu, en envisageant de faire l’appel contre la décision du tribunal, bien que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov admet qu’il n’a même pas vu cette décision. M. Lavrov a commenté : « à propos des LGBT, nous ne poursuivons pas pour cette ou cette orientation. Beaucoup de gens se plaignent … Je tiens à déclarer une fois plus ce que nous avons déclaré à plusieurs reprises : nous n’avons aucune persécution pour une orientation dans un domaine ou dans l’autre, y compris l’orientation dans le domaine du LGBT. La seule chose que nous ne voulons pas et interdit de notre loi est l’imposition d’orientations sexuelles sur les citoyens mineurs de Russie. Rien plus. Et puisque nous avons abordé la question, vous êtes évidemment préoccupé par cette question et cette préoccupation devrait certainement inclure tous les pays, et c’est pourquoi vous pouvez bien comparer ». Vitaly Milonov, du parti Russie ukrainienne de Poutine, a écrit : « La décision montre que notre pays a choisi le bon chemin pour préserver sa culture et son identité humaine. Je suis sûr que nous appuierons l’institution d’une famille traditionnelle forte à l’avenir et protégerons les enfants des attaques de toutes sortes des minorités ».

LEAVE A REPLY

Login with: 
Please enter your comment!
Please enter your name here