Les autorités turques ont interdit tous les événements LGBT + dans le pays, en indiquant « la sensibilité du public »

0
33

Quelques jours après l’abolition d’un festival de cinéma allemand des homosexuels dans la capitale de Turquie – Ankara, les autorités du pays ont décidé d’interdire tous les événements LGBT +, qui ont été organisés dans le pays en raison de « la sensibilité publique ». Cela signifiait qu’aucun évenement publique, aucun show ou rassemblement massif ne doit pas avoir lieu dans les rues de la ville. Le bureau du gouverneur d’Ankara a publié une clarification officielle sur le sujet en disant : « A partir du 18 novembre 2017, concernant la sensibilité de notre communauté, tout événement tel comme le cinéma LGBT, le théâtre, les séminaires, les interviews, les expositions seront interdites jusqu’à un nouvel ordre de notre province, pour assurer la paix et la sécurité ».

Le gouvernement d’Ankara avait pris telles mesures en basant sur tout ce qui s’était passé dans le pays auparavant. Plus tôt cette année, une célébration de la marche des fiertés a été annulée pour la deuxième année consécutive, et même lorsque les manifestants de rassemblement sont descendus dans la rue de toute façon, plusieurs d’entre eux ont été arrêtés par les autorités. Il est venu après qu’un autre événement LGBT a été annulé et a abouti à la police turque d’utiliser des balles en caoutchouc et gaz lacrymogène contre les manifestants. Et les autorités turques ont expliqué leurs actions sévères avec la montée d’une menace contre l’ordre publique et la santé publique des groupes ultranationalistes. Selon les dernières nouvelles en provenance de Turquie, le mouvement nationaliste radical a une grande influence dans le pays et se bat contre tous les groupes minoritaires, en les qualifiant comme « les déchets humains ».

LEAVE A REPLY

Login with: 
Please enter your comment!
Please enter your name here